• Accueil
  • Actualités
  • News
  • Le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly lance les travaux de réhabilitation de la route Yamoussoukro-Bouaflé-Daloa

Le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly lance les travaux de réhabilitation de la route Yamoussoukro-Bouaflé-Daloa

Le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire entend depuis la sortie de crise, relever le défi d'offrir des infrastructures routières de qualité à la population qui se déploie en plusieurs axes, dont :

- La rénovation et l’entretien de l’existant

- L’extension du réseau aussi bien en rase campagne qu'en zone urbaine.

C'est dans cette vision que s'inscrit la réhabilitation de l’axe routier Yamoussoukro - Bouaflé - Daloa, lancée depuis le samedi 02 décembre 2017 par le Premier Ministre AMADOU GON COULIBALY. Cet axe est l’un des plus important du réseau routier national qui, à partir de Yamoussoukro, constitue l’axe de distribution du trafic vers les réseaux Ouest, Nord-ouest et Centre-ouest du pays. Le samedi

D'un linéaire de 145 km, le revêtement du tronçon sera composé de 6 cm de Béton Bitumineux (BB), de 15 cm (GNT) de couche de base et du recyclage en place sur une épaisseur de 25 cm de l’ancienne structure de chaussée. Ce projet comprend la construction d’aires de stationnement favorisant la commercialisation des produits agricoles le long de la voie, la rénovation ou le rétablissement des réseaux de drainage, la reconstruction des ouvrages défectueux et la signalisation routière.

D'un montant total de 67 Milliards de FCFA, financé entièrement  par l'Etat à travers le Trésor, les travaux de ce projet seront exécutés par l'Entreprise NSE et dureront 24 mois. 

La réhabilitation de cet axe aura de façon majeure, des impacts socio-économiques sur les villes principales (Yamoussoukro, Bouaflé, Daloa ), les villes et localités secondaires des régions traversées et les villes de l’Ouest et du Nord-ouest. Elle contribuera à la croissance économique du pays par l’amélioration quantitative et qualitative des infrastructures de transport afin de faciliter la mobilité et l’accès à des zones importantes de productions agricoles, vivrières et minières, à l’amélioration de la sécurité routière, au renforcement du statut de pôle économique régional pour la ville de Daloa, à la réduction des pertes de productions vivrières afin d'améliorer les revenus
des producteurs agricoles et la lutte contre la pauvreté, à la facilitation des échanges entre les régions desservies et la mégalopole d’Abidjan.

 


Dans la même catégorie

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB