Nouvelle Route ivoirienne - juin, juillet, août 2017

S’ENGAGER POUR DU TRAVAIL DE QUALITE


Les nouvelles sont encore bonnes. Le Gouvernement maintient le cap sur la renaissance des infrastructures. De nombreux projets routiers sont en cours de réalisation et d’autres attendent d’être lancés au cours de cette année 2017, après les lancements du renforcement de la route N’Douci-Divo-Gagnoa, et du bitumage de la route Divo-Guitry-Côtière.

S’il est connu que la route apporte le développement, c’est parce que la route apparait à tous comme la locomotive qui annonce les wagons de l’eau, de l’électricité, de l’éducation, de la santé, de la réduction des prix de denrées de première nécessité, bref, de tout ce qui, pour les populations, donne un contenu au vocable de développement. Et comme le Gouvernement entend apporter le développement partout sur le territoire national, aucune zone n’a été oubliée dans la toile routière qui se tisse entre les localités du pays. Au nord, au sud, à l’ouest, à l’est et au centre, des chantiers sont en cours au grand bonheur des populations qui en redemandent, toujours, et pour cause !!!.

Certaines populations sont particulièrement heureuses parce que leurs localités seront enfin reliées par des routes asphaltées.

Nous pensons, entre autres, à Guitry, Bloléquin, Mankono, des villes qui vivent des moments historiques de leur existence. Le calvaire de la boue et de la poussière va prendre fin. C’est
comme dans un rêve !

Un rêve dont la réalisation, à la satisfaction du gouvernement, constitue pour nous à l’Ageroute, agence d’exécution de ce programme, un credo. C’est une exigence de notre mission. 2017 sera donc encore une année bien remplie pour nos équipes sur le terrain.

Les chefs de projet veilleront à ce que les ouvrages livrés par les entreprises exécutantes soient de qualité. Ce sont des instructionsdu gouvernement. Notre ministre de tutelle, Dr Amédé Koffi Kouakou, a insisté sur ce point, le 17 février 2017, à Divo, lors du lancement par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, des travaux de bitumage de l’axe Divo-Guitry-côtière et du renforcement de la route N’douci-Divo-Gagnoa.

« Le Président de la République a donné des instructions fermes au Gouvernement à l’effet de veiller à la qualité des ouvrages, d’en maîtriser les coûts et de respecter les délais prescrits », avait rappelé le Ministre des Infrastructures Economiques.

Le message est clair. L’Ageroute l’a compris. Les missions de contrôle et les entreprises qui exécutent les travaux l’ont noté. Il revient donc aux différentes parties de remplir pleinement et correctement leurs responsabilités dans la conduite des différents chantiers. Pour sa part, l’Ageroute prend l’engagement,
en tant que maître d’ouvrage délégué, de ne pas faillir à ses obligations.


Dans la même catégorie

Maître d'ouvrage
Maître d'ouvrage délégué

Sensibilisation

Le réseau routier est au pays, ce que sont les vaisseaux sanguins à l'organisme. Son mauvais état freine le développement du pays. Aidons l'Etat et l'AGEROUTE à entretenir, à sauvegarder et à développer ce patrimoine. Quelles que soient notre situation sociale, notre position politique, les routes sont...

Lire la suite

86418 Km

L'AGEROUTE, c'est la gestion de 86 418 Km de routes

300 Milliards

Plus de 300 Milliards d'investissements

20 Millions

Plus de 20 Millions de bénéficiaires directs

90 %

Le réseau routier ivoirien représente 90% des échanges dans le domaine des transports

5 %

Le réseau routier ivoirien contribue à hauteur de 5 % dans le PIB